20110910

Jessica, la chaise et moi

prt_220x220_1314138066
dans Télécran

Septembre rime toujours avec bonnes résolutions. Généralement, celles qui touchent à l’organisation des existences malmenées de femmes polymorphes.


Pour ne pas être en retard, cette année, j’ai démarré après la mi-août. Pour moi, ce sera bouger. Gym donc !
Pas de temps à perdre, puisque le cube magique m’offre des cours gratuits, je vais sauter la case « trajet ».
Attention, c’est une exclu Direct 8.
C’était trop beau: ça commence à 6 h. Du matin !

Aerobic, tonus et vitalité sur musique idoine.

Du sur-mesure.

Attentive, j’observe (20 minutes) les premiers exercices (dé)montrés par Jessica,
mon gourou exterminateur de capiton au rire aussi figé que la coiffure.
Tiens un exercice parfait pour moi !

Avec une chaise…

(Parfaitement indiquée puisque quittant le siège de ma voiture pour celui de mon bureau, celui du bureau pour la voiture puis la chaise de la cuisine, puis celle de la salle à manger, pour terminer assise dans mon lit, j’évite soigneusement de trop marcher pour voyager de l’un à l’autre…).

4 , 3, 2, 1 = 0 !

Les deux pieds sur la chaise donc, les mains sur le sol, il faut rester deux minutes ainsi, en appui. Fastoooooooche !
30 secondes plus tard, je suis affalée sur le tapis.
“4, 3, 2,1… On relâche, on s’assied.”
Impeccable: j’avais anticipé depuis 30 bonnes secondes.

2 pieds pour 1 chaise, 2 mains pour 1 sol…

Pendant qu’elles boivent un coup (de flotte), en osant me demander si ça va, je me conditionne pour le prochain exercice.
Toujours les deux pieds sur la chaise, les mains au sol, il faut ramener un genou sur la poitrine, reposer,
sans monter le bassin, sans creuser le dos, 4 fois avec chaque jambe.

On se redresse !

Impossible.
Incapable de me relever, je poursuis donc, en hurlant (de douleur), le premier exercice (mains au sol-pieds sur chaise), jusqu’à ce que le Samu maison, barbouillé de Mennen barbe difficile, joue la grue de chantier et m’extirpe de là en hurlant (de rire) pour me jeter dans le plumard.

Musculation sur chaise !

Et de découvrir, ébahie, au téléachat, un fantastique appareil de musculation assise….

Alors, Jessica, désormais, ce sera sans moi, mais je garde la chaise !