20111010

Un mariage dans le bonheur (national brut)

IMG_4411

A 8 h 20, comme l’avaient exigé les astrologues du palais, au lendemain d’une nuit de pleine lune, au monastère fortifié de Punakha, l’ancienne capitale d’hiver du Bouthan, le cinquième roi-dragon, Jigme Khesar Namgyel Wangchuck, a épousé Jetsun Pema (une roturière !).


Alors que les prunelles du peuple bouthanais était rivées sur la retransmisssion,
les invités du roi se scrutaient mutuellement les pieds…
Tout d’abord, en s’incurvant pour se saluer, puis pour décrypter le rang de leur interlocuteur, lequel se précise à la couleur de ses bottes (jaunes pour la famille royale, rouges pour les ministres, bleues pour les députés, vertes pour les autres… un peu comme chez les Playmobils).

Au pays du BNB !

Mais le Bouthan a une toute autre spécificité…
Si le reste du monde calcule sa richesse via le PIB (Produit Intérieur Brut), le Bhoutan considère que l’argent et la richesse d’un état ne sont pas les seuls à faire son bonheur… Il y a d’abord son environnement et le bien-être de ses habitants (bien vu !).
C’est ainsi que ce pays bouddhiste (de 690.000 habitants), immense comme la Suisse, entre l’Inde et le Tibet, est devenu (depuis 1972): le royaume du Bonheur National Brut.
Son BNB se calcule selon 4 critères :
– croissance et développement économique,
– conservation et promotion de la culture,
– sauvegarde de l’environnement et utilisation durable des ressources,
– gouvernance responsable.

Défense de l’environnement gravée dans la constitution.

60 % du royaume doit rester boisé « pour l’éternité » et 72% l’est encore à ce jour.
Redoutant (et pour cause…) les conséquences du tourisme d’invasion sur l’écosystème, les autorités imposent un visa d’au moins 167 euros par jour aux voyageurs.
Donc, les (bienheureux) Bouthanais n’ont presque pas de touristes. De ce fait, on y recense par milliers des plantes (devenues) rares, herbes médicinales, par centaines des animaux fabuleux (Licorne? Dragon? Thons rouges?) et notamment, des espèces en voie d’extinction, telle la grue à cou noir…
Heureux comme un Bouthanais au royaume du bonheur !
Ca vous fait envie ?
Votez Bouthan !

À ce propos, Hipstagazine envisage de proposer bientôt la création l’indice d’AAAbsurdité (restons courtois) Nationale Brute… afin de faciliter le calcul de la DDDette.