20120326

Le bigleux est un délinquant sexuel

propaganda

Ah ben tiens, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu de publicité à l’humour douteux.
Au moins 3 jours.
Notre gagnant du jeudi est Liligo.


Liligo.fr est un site comparateur de prix pour les voyages aériens.
Le publicitaire de Liligo s’est dit : « Bon, je n’ai pas d’idées. On va faire dans le jeu de mots, ça marche toujours. Alors, avion. Vol. Air. S’envoyer en l’air. Et ben ça y est. BINGO ! »
En donc, en approximativement 28 secondes, voici comment le slogan de Liligo a été trouvé.
Bravo, champagne, autocongratulation, on est les meilleurs, haha.
Mais ne choquons pas la ménagère de moins de 50 ans, on a dit HUMOUR, donc précisons vite en dessous : « C’est bon de trouver le bon vol ». Ouf.
Au-delà de cette rhétorique hautement élaborée, penchons-nous sur l’image utilisée pour l’une des affiches. 

Un jeune homme à lunettes (donc moche, forcément), raie sur le côté (très moche), chemise boutonnée jusqu’au cou (encore plus moche, quoique… le pubeur a-t-il déjà vu un hipster?), petit sourire coincé, pose à côté de la phrase «j’ai trouvé le moyen le plus économique pour m’envoyer en l’air ».
Résumé et message caché : le geek, personnage qui aime l’informatique et les ordinateurs, ne peut pas avoir de relations sexuelles non tarifées, parce qu’il est moche (il a des lunettes, on te dit ! Ce n’est pas possible d’être beau ET de porter des lunettes, sauf, quand tu vends des lunettes, justement). DONC, il doit obligatoirement payer pour avoir un échange de secrétions, DONC autant se réfugier derrière un jeu de mot édifiant et prendre l’avion… Pour s’envoyer en l’air… Ailleurs ? Oh mon Dieu, ce site fait l’apologie du tourisme sexuel ! Mais que fait la police de la moralité ? En conclusion, nous pourrions ainsi proposer à Liligo un nouvel acronyme :

Liligo = FMI : Futur Maque(reau) International ?