Adèle à ses raisons


Votre reporter extraordinaire a eu le plaisir et l’insigne honneur d’explorer les coulisses d’Adèle à ses raisons, une pièce de Jacques Hadjaje, en représentations tout aussi extraordinaires cette semaine. Et si Adèle à ses raisons, nous, nous en avons de nombreuses pour aller voir cette pièce pleine de subtilité et de poésie.

Séverine Lesno et Laetitia Grimaldi se sont ainsi lancées dans l’exercice périlleux de la co-mise en scène d’une pièce où, pas moins de 8 acteurs et 2 musiciens envahissent les planches. Un défi relevé avec grâce par la jeune troupe.

ADÈLE A 100 ANS

Tout ce beau monde pour faire revivre Adèle et ses souvenirs, Adèle et ses passions, Adèle et ses blessures, Adèle et sa vie.
Car Adèle à 100 ans et s’apprête à rendre les armes. Toute la famille est autour, un peu distraite, un peu lâche et égoïste, attendant que la vieille dame décède.
Mais notre espiègle Adèle va évoquer, invoquer ses souvenirs qui soudain se matérialisent sous nos yeux, joués par les membres de la famille, devenant alors les acteurs de la vie d’Adèle.

ADÈLE SE RAPPELLE

C’est cette superbe mise en abîme qui fait tout le charme de la pièce de Jacques Hadjaje, mais également toute la difficulté. Comment ne pas perdre le spectateur quand tout le monde joue tout le monde ? Et quand les souvenirs se mélangent, entre fantasmes et réalité, le tout entremêlé de nostalgie et de musique ?

C’est justement toute la finesse de la mise en scène qui, avec légèreté et délicatesse, nous dépeint par touche de couleur cette vie en mosaïque. La pièce est servie par un ballet de comédiens qui entrent et sortent dans les différents personnages avec aisance, interprétant toute la gamme de sentiments de l’existence, en même temps qu’ils changent de manteau ou de chapeau.

ET L’ON SE SOUVIENT AVEC ELLE

Le texte est juste, beau, simple. Percutants ou doux, les mots rebondissent parfois avec humour, parfois avec tristesse entre les personnages, tour à tour, principaux, secondaires, ou juste esquissés… Certains sont des ombres du passé, des parfums du lointain, mais en creux, ils révèlent chaque sensation.

C’est un spectacle sensible auquel les musiciens présents sur scène ajoutent encore. En effet, leurs belles créations donnent le tempo des palpitations du cœur d’Adèle.
Adèle à ses raisons et elle nous en fait un tableau, un ravissant tableau. Une toile impressionniste où se dessine une vie qui nous prend aux tripes.

Point besoin d’aucune autre raison pour venir voir Adèle, Adèle et ses souvenirs, Adèle et ses raisons…



Une très jolie pièce pour trois représentations exceptionnelles.

15 rue Mathis, 75019 Paris