20130103

Marxistes tendance Groucho

IMG_0611 - 2011-05-17 à 08-49-18

Un militant politique est un animal étrange…
souvent drapé dans les habits trop grands d’un prophète qui aurait raison contre tout le monde.


 Pétri de paradoxes, il veut un monde libre mais ne tolère pas que l’on pense autrement que lui. Il désire un monde de paix mais il passe sa vie sur un champ de batailles souvent mesquines. Il estime qu’il faut s’engager pour de grands causes mais méprise les petites. Il aime le peuple mais ne supporte pas de le côtoyer, etc…

C’est sans doute dans le film malheureusement oublié de Claude Lelouch, L’aventure c’est l’aventure (1972), que l’on retrouve l’une des critiques les plus acerbes du militantisme qui connût ses heures de gloire à la fin des années soixante et qui perdure encore aujourd’hui, souvent, les idées en moins.
Dans ce chef d’oeuvre, Charles Denner forme une équipe de pieds nickelés pour truander tous azimuts via les réseaux politiques. Et il affirme : « Méfions-nous de ces individus qui n’arrêtent pas de clamer « Aimez-vous les uns les autres » et qui tuent les autres. » Ou encore Lino Ventura devant un chef de la guérilla guévariste lui demandant s’il est marxiste qui lui répond : « Oui, tendance Groucho ».

Un esprit que nous retrouvons sur le blog du courant anarcho-droitier du NPA qui, tout en gardant à l’esprit des ambitions révolutionnaires, n’en brocarde pas moins les dogmatiques de tout poil qui ont, jusque-là, fait foirer toutes les révolutions. On a en tête ici les propos bien pessimistes de Deleuze affirmant dans son Abécédaire (qu’il faut regarder pour se familiariser avec sa pensée parce que ses bouquins c’est bien mais il faut vraiment le vouloir): «  Toutes les révolutions ont foiré : avec la Révolution française on a eu Napoléon, les anglais ont eu Cromwell, et les américains ils ont eu quoi ? Reagan. » ou encore « La psychanalyse on sait jamais trop quand ça a commencé à foirer, c’est un peu comme la révolution russe. »
'tain c'est génial
Le blog anarcho-droitier manie l’ironie comme une winchester et ça fait du bien par où ça passe. Ils annoncent clairement la couleur dans leur « charte » : « Pourquoi anarcho-droitiers ? « Droitier », c’est l’insulte préférée de tout militant qui veut clore une question qu’il ne trouve pas suffisamment « révolutionnaire » à son goût, toute question, en somme, qui dérange son univers préfabriqué. Nous ne voulons pas clore de telles question (comme l’alliance entre antilibéraux et anticapitalistes, entre révolutionnaires et réformistes, par exemple). Autant s’emparer directement du qualificatif, ça économisera des efforts à nos éventuels adversaires. »

statler-and-waldorf cad

On se reportera particulièrement à un petit test que l’on retrouve parmi les nombreux billets de la rubrique Dans ta gueule (déjà tout un beau programme à la Audiard) qui consiste à savoir si vous êtes prêts pour la lutte armée. Les résultats sont…démystifiants. Nous apprécierons aussi la recette du lapin chasseur adressée aux membres de la secte des vegans (fanatiques de la cause animale), ainsi qu’une série de billets agrémentés de sympathiques montages sur  la déconnexion de certains militants de gauche vis-à-vis du réel : « Pas ce soir on a piscine », « Pas ce soir on a la migraine » suivi de « Pas ce soir, les communistes ont débarqué. »

poney2

Un blog salutaire pour être un peu moins con lors de la prochaine révolution et même avant.