20130411

Un prophète (Paco will always be Paco)

paco rabanne
dans Les Gens

Parce qu’il a dit, et si la fin du monde avait réellement eu lieu on aimerait y croire, « J’ai vu Dieu trois fois, à 20 ans, 40 ans et 60 ans » (vivement les 80), Apache s’est intéressé au célèbre couturier-medium : Paco Rabanne.


Né le 18 février 1934 au Pays Basque espagnol, Francisco Rabaneda y Cuervo a marqué l’univers de la mode avant de postuler pour le remplacement de Madame Soleil.

Paco fait du coloriage.

Paco fait du coloriage.

Suite au décès de son père, fusillé par les franquistes, Paco et sa famille s’exileront en France en 1939.
En 1952, il intègre l’Ecole nationale des beaux-arts dans l’idée de devenir architecte. Mais très vite, la mode vient à lui puisque pour financer ses études, il réalise des croquis et accessoires pour des couturiers comme Courrèges, Cardin, Balenciaga ou Givenchy. Abandonnant l’architecture, il se lance définitivement dans la mode et présente en 1966 sa première collection à l’hôtel George V : 12 robes en matériaux contemporains agrémentées de sequins et plaques en rhodoïd.
La griffe Rabanne était née. La légende se profilait.
Sans cesse à la recherche de nouvelles techniques et de nouveaux concepts, ses créations deviennent bientôt révolutionnaires : robes en papier, modèles en cuir fluorescent, métal martelé, jersey d’aluminium et fourrure tricotée…Françoise Hardy et tant d’autres vont porter du Paco Rabanne et on retrouve aujourd’hui certaines de ses créations dans des musées d’art contemporain, dont le MoMA.


LE RENONCEMENT

dress10

En 1996 il est choisi pour la création des costumes de Mylène Farmer pour sa tournée. Sans doute s’en est-il trop approché puisque, 2 ans plus tard, il fait ses adieux à la haute couture pour se tourner vers l’ésotérisme. Non mais allo quoi (©Nabilla).
Déjà les prémisses de sa nouvelle activité s’annonçaient en 1981 puisqu’on lui doit, semble-t-il l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République. Ouf.
Alors que celui-ci aurait décidé de retirer sa candidature suite au débat contre Valéry Giscard d’Estaing, le grand Paco aurait dit au chef socialiste qu’il serait élu et qu’il devait donc poursuivre l’aventure. Si la France s’en moque aujourd’hui, Paco a tout de même permis à 50% des français de retrouver l’espoir et plongé l’autre moitié dans un abîme dont on ne sort a priori jamais (c’est en tout cas ce qui ressort de mes repas familiaux dominicaux). Presque une fin du monde en somme.
Il faut avouer qu’on avait quand même déjà été un peu surpris quand il nous a appris qu’il avait fait l’amour pour la première fois avec la Terre en creusant un trou dans le sol. C’est vrai qu’on oublie jamais sa première fois.
Mais là…

pacoprophecy

L’ECLIPSE

total solar eclipse

Devenu spécialiste des déclarations excentriques, le maître surprend voire effraie en déclarant en 1999, quelques jours avant l’éclipse solaire du 11 août : « la station orbitale russe Mir va tomber sur le Château de Vincennes et tout Paris va brûler ». Franchement on a flippé.
En guise de Mea Culpa, il s’est ensuite engagé à ne plus faire de prédiction qui ne se réaliserait pas. On en a pris bonne note.

Il a tout de même dû par la suite renoncer à sa promesse et reprendre ses prévisions mais l’ordre lui venait d’en haut alors on s’incline et on fait profil bas. C’est en effet la Vierge qui lui est apparue, lui intimant de poursuivre. Evidemment on ne fait pas le poids. D’autant qu’il a côtoyé Jésus dans une vie antérieure. Donc avec la mère et le fils à ses côtés, ça donne quand même une certaine légitimité.

LA VÉRITÉ SUR PACO

pacombile

Mythomane ou illuminé ?
Ca on ne sait pas. En revanche ce qu’on sait, c’est que depuis 2010 Paco est retourné à ses aiguilles.
Il pèserait aujourd’hui près de 215 millions d’euros. Outre ses revenus professionnels d’environ 75 millions le plaçant dans le top des couturiers les mieux payés, c’est à de judicieux placements boursiers qu’il devrait son immense fortune. Pas si fou.

Alors : malade mental, grand comique ou adepte du super foutage de gueule ?
Peu importe et nous on refuse de trancher. Il est brillant et il nous amuse : Paco, mari idéal ?