20130515

SALUT C’EST COOL, TU KIFFES?

salut2

Tu aimes la purée? Comment fait-on une bonne purée?
Jusqu’à peu en France, il y avait un trou à combler en matière de cyber-kiff et de techno culinaire, maintenant il y a Salut c’est cool!


On aurait pas pu rêver mieux que ces 5 geeks en survêt pour nous montrer le droit chemin. 4 giga de style, 2 méga de noix de muscade et 1 terra de muscles. Salut c’est cool met tout le monde K.O avec son électro flush sur fond d’écran Windows! On est vendredi soir au Point Ephémère. En transe, le public saute le poing en l’air en mangeant des tartines de tarama. Sur scène, Salut c’est cool fait la popote.

ComprendreSltccool

Ils nous sont apparus dans des vidéos un peu crados alliant dans leur back yards West Coast et Picardie. Entre le gag et le punk, avec un cœur de rasta, Salut c’est cool, commencent à faire du bruit dans les sound system. Et pour ceux qui se demandent s’ils sont l’incarnation de Dieu sur Terre, nous les avons rencontré un peu plus tard dans un appartement du 11e. Salam alaykoum.

VIDEO Bande son à lancer lors de la lecture de l’interview. (La purée)

Vadim a mal à la mâchoire, il s’est pris un coup de poing la veille dans la rue, « un malentendu » dit-il. James me prépare un maquereau cuit dans son jus avec du citron, du sel, de la menthe et de la coriandre « Une spécialité? Non j’ai regardé la recette sur internet »

Internet, c’est la source d’inspiration première du groupe et aussi là qu’ils se sont fait connaître. Depuis 2009, date de création du groupe, James, Vadim, Romain, Martin et Louis ont produits 2 albums distribués gratuitement sur le net. Je finis mon maquereau mariné et repense à la tartine de tarama que j’ai mangé en sueur lors de leur concert au Point Ephémère.

tumblr_m4ztmgvDIl1rvycc9o1_1280« C’est toujours sympa quand quelqu’un ramène quelque chose à manger en soirée donc on fait un peu pareil, on adore manger. On a acheté des grills électriques pour faire des grillades sur scène mais à Paris on a pas le droit« . (R)

Beaucoup de choses sont interdites à Paris, mais heureusement on a encore le droit de porter le mulet et de danser en béquille à se faire péter une vertèbre, comme lors de leurs show.

 » En fait, sur scène on fait pas de musique donc on fait un peu ce qu’on veut de manière improvisée mais y a des trucs qui reviennent souvent, genre le crabe » (J) Ils réalisent la figure à trois dont l’un sur un skate. C’est un pont renversé durant lequel chacun s’appuie sur la cuisse de l’autre. Ca forme un crabe. C’est beau.

Salut c’est cool, ça ressemble à un cyber-escadron anti-doom qui nous dansent que la vie c’est pas morose et qu’avec sa merde on peut faire des trucs cools. « C’est un peu une réponse aux gens qui disent que pour faire des trucs cools, il faut avoir du fric, que c’était mieux avant. On essaie d’être optimistes » dit James, qui excelle dans l’art de l’autodérision. Ici pour le site 10minutesaperdre.fr

« Dans ma clé USB, j’ai une photo de toi, elle fait deux méga, mais dans mon cœur, elle fait 2 giga »

La résistance à la déprime, c’est un peu le crédo de la génération qui est née « au mauvais moment ». Alors pour le groupe, pas besoin de fric pour trouver l’inspiration, ils parlent de leur vie, de leur ordinateur, de tout. Pour la Purée, l’idée est venue d’une discussion sur un forum, pour Olala c’est la page Wikipedia du tesseract, l’analogue quadridimensionnel du cube. Et en image, même recette, ils recyclent avec trois bouts de ficelle, et leurs notions de graphisme.

« On a pas forcément un super niveau en graphisme mais on a des envies et on les fait. Nos vidéos sont un peu crades mais on trouve ca beau quand même, c’est pas juste de l’humour!  » dit Vadim, la star de You tube. C’est lui qui, il y a un an, faisait le buzz dans la vidéo « Allez viens! » un délire avec un pote regardé 4 millions de fois.

Et le look, humour ou amour? « On s’habille un peu avec ce qu’on trouve chez Guerrisol » dit Romain en gilet sans manche rouge. Parfois, ils se déguisent aussi avec ce qu’ils trouvent dans la rue. « L’autre jour on a trouvé de la paille sur un chantier et on s’est fait des rastas avec! » (J)

Pas forcément facile à assumer à Paris mais pour Salut c’est cool, le look c’est un super moyen de faire des rencontres « Les gens nous demandent souvent d’où on vient, et surtout si on est de la campagne.. » (J)

Sur les forums, les gens n’hésitent pas à parler d’incarnation de Dieu sur terre, leur style, leur mode de vie, leur musique incarnent l’autodérision 2.0. Les internautes deviennent disciples « Certains nous disent qu’ils imposent notre musique en mode commando en soirée, c’est marrant » (J)

James ne nie pas faire un peu de prosélytisme. La bienveillance, le recueil, les rastas en seraient les trois premiers commandements. « Parfois on est un peu comme des moines quand on travaille sur notre ordi, on se recueille et puis après on se montre ce qu’on a fait » (V)

Depuis qu’ils ont un tourneur, les dates se multiplient. Cet été, ils seront à Dour, leur plus grand concert jusqu’ici. « Mais le top ca serait d’être invité à un festival reggae« (J). Un endroit avec des rastas, des kiffeurs comme eux. « On aime surtout les endroits marrants, où les gens se sentent à l’aise, aux Eurockéennes, les gens dansent sur la plage par exemple » (J)

Et le club idéal il ressemble à quoi?  « Un endroit où on peut être sûr que le son sera bien. A Paris, on sort en fonction des groupes qui nous plaisent mais c’est pas toujours la même salle. Dans le club idéal, il y aurait aussi des boissons pas chères mais ça ça n’existe pas, il doit être dans le désert quelque part » (tous ensemble)

Romain pense d’ailleurs aller s’installer en Ariège pour être au grand air. Le son, ils peuvent se l’envoyer sur internet!
Vive les chips et longue vie à la nuit.