20130521

Stonehenge, petit précis à l’intention des usagers

stone

On pensait tout savoir sur Stonehenge, ce formidable édifice de pierres dressé entre -2400 et -1100 dans la plaine du Wiltshire en Grande-Bretagne… Et bin NON.


De très nombreuses recherches y furent effectuées et ce, depuis très longtemps car en 1666 déjà, Aubrey étudiait ce monument unique au monde. Ces énormes pierres furent dressées sur un cimetière d’individus (préalablement incinérés) daté d’environ -3000, tombes peut-être marquées par les pierres bleues du Pays de Galles. Des traces d’un fossé circulaire, d’un cercle de fosses et d’une levée de terre pré-datent ces inhumations de quelques siècles.

CHRONOLOGIES

istoneg001p1

Les archéologues ont divisé Stonehenge en plusieurs étapes à compter de 3000 avant le Christ. Vers -2600 les piliers de bois furent remplacés par des pierres bleues (80) disposées en cercles, pierres rapportées du pays de Galles ou blocs erratiques apportés par le dernier glacier de la mer d’Irlande. Chacune haute de 2 m environ pèse dans les 4 tonnes. L’entrée Nord Est fut élargie en direction du lever du soleil au solstice d’été et du coucher du soleil au solstice d’hiver. Le monument fût ensuite abandonné.

Vers -2400, 30 énormes pierres furent érigées en un cercle de 33 m après avoir été façonnées de mortaises et tenons pour accueillir 30 linteaux de pierre. Chaque pierre dressée de 4 m pèse 25 tonnes. A l’intérieur de ce cercle furent dressées cinq trilithes  (dix pierres et cinq linteaux) pesant chacune 50 tonnes. Des gravures de dagues et haches y furent gravées rappelant les armes de l’Age du Bronze final comme le confirmèrent de récentes études au laser.

De -2280 à -1930, on assiste à des réarrangements des pierres bleues et plus tard, à l’enlèvement de ces pierres. On trouve vers -1600 des traces de l’Age du fer. Des dizaines de théories ont tenté d’expliquer ce monument allant de l’intervention d’extra-terrestres à Merlin l’enchanteur, jusqu’à l’érection d’un observatoire astronomique. Si le site fut utilisé par les druides, il n’a pas été érigé par les Celtes (pas plus que Carnac ou Locmariaquer en Bretagne) arrivés bien après…

A QUOI ÇA SERVAIT DONC CE TRUC?

Avant le passage d'Obélix, ça devait ressembler un peu à ça...

Avant le passage d’Obélix, ça devait ressembler un peu à ça…

Plus récemment, étant donné la découverte de déformations des corps dans beaucoup de sépultures, Stonehenge fut assimilé à une sorte de sanctuaire comme Lourdes, mais il est plus que probable que – à travers les siècles – le site fut multifonctionnel. Au XIIème siècle, Geoffrey de Monmouth* le qualifiait déjà de funéraire et parlait des vertus curatives de ces pierres.

On sait combien de lieux de culte, cimetières et habitats se superposent à travers les siècles sans avoir forcément de liens culturels : nombre d’églises furent érigées sur des sites jadis païens, les villes se succédant les unes aux autres pour des raisons socio-géographiques évidentes, comme les ports succèdent aux ports anciens et les routes aux voies romaines… Souvent, nous n’avons pour ‘comprendre’ les sites anciens que nos conceptions modernes sans aucunes autres preuves ; l’exemple historique le plus connu est le Moyen Âge qui a donné le dépréciatif ‘moyennâgeux’… pour une période qui vit l’érection de 150 cathédrales !

Quelques développements sur Stonehenge.