20140210

Jungle

THEHEAT.COVERART.1000px

Jungle, c’est un des groupes à suivre en 2014 selon la nouvelle liste NME, et pour une fois, on est d’accords. L’occasion de se pencher un peu sur l’EP de ces nouveaux rois du « dancefloor-ready post-punk disco-funk » autoproclamés. Tout un concept.


Jungle, c’est l’un des groupes à suivre en 2014 selon la nouvelle liste NME, et pour une fois, on est d’accord. L’occasion de se pencher un peu sur l’EP de ces nouveaux rois du « dancefloor-ready post-punk disco-funk » autoproclamés. Tout un concept. 

1233463_550292378383780_1264148106_n

Derrière cette apparente branlette de journaliste rock des années 1980 se cache pourtant quelque chose de bien plus profond, presque aussi dense que le nom le laisse supposer. Jungle, c’est le funk ressuscité qui met un pied dans le 21ème siècle, dépoussiéré pour l’occasion, mais pas seulement. Jungle c’est aussi et surtout un joyeux condensé de soul vocale, d’électro pop bien anglaise et de R’n’B de papa arrosée de beats impeccables. Jungle, c’est tout ça et plus encore. 

Les eugénistes musicaux hurleront à la dénaturation des genres, mais personne ne contestera que le melting pot d’héritages est d’une efficacité redoutable. Ne laissez pas les rollers vintage et les joggings datés vous induire en erreur, leur musique ne vient pas du passé mais bien du futur. Les influences se bousculent, et on les devine les unes après les autres alors que la mélodie puzzle suit son cours et semble tomber sous le sens dans une modernité sans tâches. Un souffle d’air frais dans un mainstream nauséabond en plein chaos identitaire.

Il est certains univers qui vous enveloppent et vous emportent le temps de l’écoute, et celui créé par Jungle est de ceux-là. 

Suggestion d’utilisation : A écouter seul, avec des amis ou pour clore avec cette petite meuf rencontrée sur Tinder.

 

Jungle 

Facebook

EP vinyle/digital dispo ici