20140630

Interview Cash : le millionnaire à qui la France a dit non!

hiddencash

Jason Buzi alias HiddenCash, l’homme qui organise de véritables chasses au trésor dans les capitales du monde, vient de se faire recevoir à la française. Notre mairie PS a envoyé le Robin des Bitumes se faire voir ailleurs. Mais pas rancunier, Jason a accepté une interview par nous autres petits frenchies. Quand les riches parlent aux pauvres, c’est sur Apache!  


Jason le millionnaire n’est pas maçon. Il a fait fortune dans l’immobilier et depuis un mois, il secoue la Twittosphère avec des chasses à l’argent liquide qu’il organise depuis le réseau social dans l’espace public aux Etats-Unis. En une semaine, Jason Buzi, alias Hidden Cash gagnait 450 000 abonnés. Un mois et 25 000 dollars plus tard, la controverse enfle. Généreux pour les uns, trivial pour les autres, Jason Buzi lui, dit ne vouloir que le bien. A Paris, il rencontre son premier obstacle quand la préfecture décide d’interdire la chasse au trésor prévue fin juin. Déterminé, Jason Buzi a décidé de contre-attaquer. Il s’est confié à Liebe depuis San Francisco.

 

L’ACCUEIL À LA FRANÇAISE

Voici la réponse du cabinet du Préfet de Police de Paris à Jason Buzi : 

Monsieur,

Nous avons bien reçu votre message du 18 juin dernier par lequel vous annoncez votre intention d’organiser une distribution d’argent dans des grands espaces de Paris sous la forme d’un jeu dont le principe consiste à dissimuler des enveloppes contenant des billets de banque, qui peuvent être trouvées par les participants au jeu grâce à des indications diffusées par l’intermédiaire de votre compte tweeter.

Nous devons toutefois vous informer que la distribution d’argent dans l’espace public est interdite par la loi pénale française. Les auteurs du délit sont passibles d’une peine de six mois d’emprisonnement et à une amende de 30 000 euros.

En outre, lors d’une précédente distribution gratuite d’argent dans l’espace public organisée à Paris par une société privée en novembre 2009, des troubles à l’ordre public ont été constatés, qui ont conduit à l’annulation de cette opération le jour même.

Pour toutes ces raisons, nous sommes désolés de devoir répondre que votre initiative ne peut se tenir à Paris.

Bien cordialement à vous.

 


INTERVIEW

o-JASON-BUZI-facebook

Hi Jason, que s’est t-il passé entre la préfecture de Paris et vous?

Quand j’ai entendu que la Préfecture voulait interdire ma chasse au trésor, un journaliste du Parisien m’a aidé à prendre contact et je leur ai envoyé une demande écrite. La seule chose que j’ai obtenue, c’est ce mail de refus disant que distribuer de l’argent liquide dans l’espace public était interdit en France. Je suis extrêmement déçu, Paris est ma ville préférée en Europe et la France mon pays préféré.

Racontez nous votre histoire d’amour avec Paris..

J’y suis allé au moins sept fois, j’adore tout de Paris et j’aimerais même m’y installer comme ça pendant un an.. L’été dernier, je suis resté deux semaines dans un appartement rue Montorgueil à côté de Pompidou. C’était génial. Beaucoup de parisiens m’envoient des messages, ils sont déçus que Hidden Cash ne puisse pas avoir lieu là bas, alors je veux à tout prix trouver un autre moyen!

Organiser la chasse en Belgique! On n’est plus à un euros près!

Un ami m’a suggéré de cacher du fromage à la place puisqu’en France, vous aimez le fromage. Ou alors des lingots d’or car techniquement, l’or n’est pas de l’argent liquide, n’est ce pas? J’envisage aussi de donner l’argent par voie électronique. Par exemple, je poste sur Twitter, « Les dix premières personnes qui se prennent en photo devant la tour Eiffel reçoivent l’argent par Western Union ». C’est facile!

Et dans les autres pays, ca ne pose pas de problème?

Non absolument pas, nous avons organisé une chasse au trésor à Londres et n’avons reçu aucune plainte, et ce week end nous allons à Madrid. Nous envisageons Berlin aussi mais Paris, c’est le seul où l’on nous a dit non!

Comment vivez vous la célébrité depuis un mois? 

Je viens de vivre un mois absolument hors du commun, c’était comme une montagne russe avec des hauts et des bas. C’était merveilleux de voir les gens se rassembler pour trouver l’argent et s’amuser grâce à moi, c’était très positif. En revanche, j’ai beaucoup souffert que mon nom soit révélé par la télé américaine. Je voulais avoir une influence sur le monde mais je voulais aussi rester anonyme! 

Les gens sont soudainement venus frapper à votre porte?

J’ai reçu énormément d’appel, de mails, même d’un cousin éloigné en Australie qui me demandaient de l’argent. Je ne peux pas régler les problèmes de pauvreté ni faire le tri entre ceux qui en ont le plus besoin. Pour cela, je fais des dons aux associations. Je donne aux banques alimentaires de San Francisco, aux associations de soutien scolaires, aux ONG au Ghana où j’ai moi même été bénévole.

Avez-vous un modèle, Gandhi? Zuckerberg? Bernard Arnault?

Je n’en ai pas, enfin si vous vouliez comparer Hidden Cash à quelque chose, je pense que ça serait plutôt Facebook. Les gens aiment Facebook car ça leur permet de se rencontrer dans la vraie vie grâce à internet. Malheureusement aujourd’hui, les gens sont trop déconnectés de la réalité et Facebook ou Hidden Cash leur permet de se retrouver. Mon but est d’amener les gens à se rencontrer et à s’amuser ensemble. C’est ça qui est excitant pour moi!

Certains doutent de votre honnêteté ou trouvent votre démarche triviale, que leur dites vous?  

Je sais c’est inhabituel, même ma famille a parfois du mal à comprendre mais les gens qui me connaissent bien n’ont pas été surpris. Je suis comme ça. J’organise souvent de grosses soirées aussi pour mes amis, j’aime les gens. Je n’ai pas de but commercial mais je vous assure que jamais je n’ai aussi bien dépensé mon argent qu’en le distribuant de cette manière.

 En 2008, vous avez provoqué une émeute dans les rues New York en cachant de l’argent liquide dans des tomates..

Cash Tomato, c’était différent, l’action avait un but commercial. Cette fois, c’est différent. J’ai appris deux choses de cet épisode. L’argent motive les gens et il ne faut jamais en distribuer devant des sans abris. 

Et l’immobilier, c’est fini?

Ces dernières semaines, je n’ai vraiment pas eu le temps de me consacrer à l’immobilier mais oui je vais y revenir bientôt. En vérité, ce que j’ai envie de faire, c’est d’écrire des livres, faire quelque chose de créatif.

De quoi parlera votre premier livre?

Je l’ai déjà écrit! C’est l’histoire d’un prof d’anglais au Vietnam qui tombe amoureux de l’une de ses élèves et ils partent à l’aventure. C’est un peu inspiré de ma propre histoire, sauf que j’étais prof à Taiwan!

Comment va se poursuivre l’aventure Hidden Cash?

Je vais continuer, je veux organiser des chasses partout. Nous ne pourrons pas faire tous les endroits mais pour que tout le monde puisse participer, même en Ohio par exemple, nous ferons de plus en plus de choses sur internet. Un peu comme à Paris dans ces prochaines semaines. Je vous tiendrai au courant. Et je ne l’ai encore dit à personne mais plusieurs studios de Hollywood m’ont approché pour réaliser un show de télé réalité, alors pourquoi pas..

Merci Jason! A bientôt à Paris!