20140703

Cet été, on lit quoi ?

la-tete-dans-la-bibliotheque-01

Ca y est l’été est lancé et les vacances ne devraient plus tarder. Vous avez peut-être prévu de passer deux mois aux Bermudes ou peut-être chez Mamie Ginette. Peut-être même que vous ne partez pas du tout et que Paris-sur-Seine sera votre seul oasis de fraîcheur cet été. Quoi qu’il en soit pas d’inquiétude, il existe un livre pour votre situation, un livre qui vous permettra de vous évader un peu ou de vous donner un air faussement intello sur la plage de Palavas.


Ca y est l’été est lancé et les vacances ne devraient plus tarder. Vous avez peut-être prévu de passer deux mois aux Bermudes ou peut-être chez Mamie Ginette. Peut-être même que vous ne partez pas du tout et que Paris-sur-Seine sera votre seul oasis de fraîcheur cet été. Quoi qu’il en soit pas d’inquiétude, il existe un livre pour votre situation, un livre qui vous permettra de vous évader un peu ou de vous donner un air faussement intello sur la plage de Palavas.

Voici donc une petite sélection de bouquins, essentiellement des classiques, à lire en toute occasion :

Pas de bol pour vous cet été, votre porte-monnaie fait grise mine (ou bien peut-être votre patron) et vous êtes bloqué chez vous. Rien d’exotique en perspective donc… Mais si, j’ai ce qu’il vous faut en rayon. Et ce qu’il vous faut c’est un roman qui vous transporte littéralement, qui vous fasse oublier la médiocrité du métro-boulot-dodo. Je vous conseille donc un petit Le Clézio. Vous avez le choix pour le titre, ce sont tous des invitations au voyage. Mais pour l’occasion on privilégiera Désert. Et puis comme ça vous pourrez même faire croire que vous avez vu du pays.

Désert
, J. M. G. Le Clézio (et si vous l’avez déjà lu, essayez son dernier roman Tempête, un régal)

Cet été c’est vacances au calme. Calme de chez calme. Vous êtes dans une maison de campagne ou peut-être même dans un chalet à la montagne. L’avantage c’est que vous vous ressourcez et vous vous reposez vraiment. Oui mais voilà, en vrai ça manque un peu d’action tout ça. Pas de souci, le comte de Monte-Cristo vous emmène avec lui dans ses folles aventures. Et de rebondissement en rebondissement, promis vous ne verrez pas le temps passer. Injustement accusé de bonapartisme et emprisonné, Edmond Dantès va prendre sa revanche sur les responsables de ses malheurs et plus généralement sur la vie en se réinventant un nouveau nom. Un millier de pages devant vous, ça va vous occuper.

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas

Vous êtes sur une plage incroyable. Bâtard. On est d’accord il vous faut un truc abordable, pas question de se prendre la tête sur sa serviette. Mais ce n’est pas une raison pour autant pour se satisfaire du premier magazine neuro-anesthésiant. Dans ces conditions idéales, quoi de mieux que de vous plonger dans un roman de Véronique Ovaldé. Si vous avez déjà lu Ce que je sais de Vera Candida, essayez donc Et mon cœur transparent. Un roman fantaisiste et intriguant. Le synopsis : Lancelot cherche à comprendre pourquoi Irina, la femme qu’il aimait est morte dans un étrange accident de voiture alors qu’elle était censée être partie en voyage. Il va découvrir toute une face cachée de la vie de son épouse.

 Et mon cœur transparent, Véronique Ovaldé

Pas d’bol vous deviez partir avec votre love mais il (ou elle) s’est décommandé(e) au dernier moment (sympa). Vous en avez assez de pleurnicher, vous rêvez de vengeance froide et cruelle. Alors pas de doute lisez Les liaisons dangereuses, le manège amoureux et la perfidie de Merteuil ou Valmont sauront vous réjouir et vous faire oublier cet accident de parcours (attention quand même les méchants sont toujours un peu punis).

Les liaisons dangereuses, Pierre Choderlos de Laclos

Vous êtes en mode sac à dos et vadrouille… Bon avant tout inutile de prendre un pavé, d’autant que vous aurez davantage tendance à sortir votre guide du routard. Mais parfois ça fait du bien aussi de lire un peu de fiction. Pourquoi pas un peu de poésie ? Avec Je voudrais pas crever vous oublierez courbatures et ampoules, un sourire en coin.

Je voudrais pas crever, Boris Vian

Vous avez beaucoup d’heures de transport en perspective. Bus – métro – RER – avion – escale – avion – bus… Ça risque d’être un peu long tout ça. En plus de vos boules Quies, n’oubliez pas de prendre un ou deux bons romans, histoire de ne pas voir passer le trajet. Avec Le Monde selon Garp, vous découvrirez des personnages fantasques et hauts en couleur. Une véritable frasque très loufoque et touchante autour de la vie du héros éponyme.

 Le monde selon Garp, John Irving

Et puis allez un deuxième pour la route, parce que vraiment, il va falloir combler ces longues heures d’attente. Celui-ci est assez court mais il va bien vous remuer les méninges : La Moustache. L’idée de base est simple : un matin Marc décide de se raser la moustache, moustache qu’il porte depuis une dizaine d’années. Il guette la réaction de sa femme et de ses amis. Mais rien ne se passe. Et la sentence tombe « tu n’as jamais eu de moustache ».

La Moustache, Emmanuel Carrère

Vous ne savez pas encore vraiment ce que vous allez faire de vos deux mois de canicule. Rendez-vous à la bibliothèque du coin, il y a forcément un livre qui vous y attend et qui sait, vous y trouverez peut-être des idées de projet pour les vacances.

La Tête dans la bibliothèque chez elle