20141107

Violeta, arrête de pleurer sous ta douche, et lave-toi plutôt (avec Dove)

Violeta-by-Mango

Les « Mannequins grande taille », c’est un peu l’art de réinventer la normalité en « plus » et la sous-nutrition en « norme », tout en essayant de te faire gober qu’il s’agit de progrès…


Coucou, je suis un mannequin grande-taille de l'agence Dominique Models

Coucou, je suis un mannequin grande-taille de l’agence Dominique Models

Violeta, c’est ainsi que se nomme la collection plus-size by Mango®.

Alors chez Mango® le truc sympa déjà, c’est que sur leur site on retrouve respectivement les catégories FEMMES/ HOMMES/ENFANTS/VIOLETA. Parce qu’il va de soi que si tu sélectionnes « L » dans les propositions de tailles quand tu ajoutes une jupe en tweed à ta WishList, tu n’es plus tout à fait considérée comme une femme, mais la marque espagnole a trouvé le bon filon pour te redonner un semblant de dignité, à savoir une catégorie à part réservée aux créatures de ton espèce, avec un petit nom sympa et facile à retenir : tu es une Violeta !

Quand on ajoute à ce genre de petites stigmatisations idiotes les propos anti-grosses d’anciens obèses « du milieu » comme Lagerfeld, ou, plus récemment, la campagne « Perfect Body » de Victoria Secret® -qui pour rappel, nous présente une brochette de modèles longilignes comme standard de perfection- il apparaît clairement que la sacro sainte industrie de la Mode ait choisi le bad-buzz (mais dans bad-buzz, il y a surtout « buzz ») comme nouveau cheval de guerre pour continuer à perpétuer l’idée que la norme se tient dans une taille 38 (grand max), creusant ainsi l’écart entre représentation et réalité.

Certaines marques quant à elles, surfent allègrement sur cette vague tout en prétendant dénoncer cet état de fait (et là, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de ta gueule, Charité).

Prenons par exemple Dove® ; l’évocation de la marque suffit probablement à te faire revenir en mémoire les affiches de leurs campagnes mièvres et écœurantes de bons sentiments, avec des femmes de toutes les formes et de toutes les couleurs, posant tout  sourire et complicité sur fond blanc infini:

DOVE-MBL-MB1

Ouiiiiiii hihihi c’est trop bien on est trop fraîches les meufs hihi

Leur créneau : la real-beauty.

Bon, après pour t’y retrouver ‘faudrait quand même pas que t’aies le toupet de dépasser le 42, ou la mauvaise idée d’avoir des vergetures sur le haut des cuisses ou ailleurs. Et c’est mieux aussi si t’as une bonne gueule, les jambes bien épilées et un minimum galbées. Ensuite, si t’as un ventre plat c’est bien, sinon bah t’auras qu’à faire comme la quatrième meuf en partant de la gauche, et rentrer cette vilaine brioche, jusqu’à l’asphyxie s’il le faut, histoire de ne pas traumatiser les rétines de consommateurs potentiels avec ta chair flasque…

Pour finir, et là l’ironie est totale, c’est qu’Unilever, l’énorme multinationale ayant entre autre enfanté la marque à la colombe dorée, a été il y a quelques temps à l’origine d’une polémique raciale en Inde, après la diffusion d’une publicité ventant les mérites d’une crème éclaircissante pour la peau (déjà tout un concept) et mettant en scène une jeune femme à la peau foncée qui accumulait les échecs professionnels et amoureux avant de découvrir ce produit blanchissant et miraculeux qui allait lui permettre de devenir enfin « désirable » et de réaliser ses rêves(?!)

Autrement dit, Unilever produit d’un côté un savon qui t’ordonne de t’accepter telle que tu es, tout en appuyant tranquilou le racisme latent en Asie, où les nuances de coloration de la peau vont encore de pair avec le positionnement sur l’échelle sociale.

Et pour finir de se marrer, voici une petite citation extraite du site internet de Dove® :

« Chez Dove, nous croyons que les femmes et les jeunes filles de tout âge devraient voir leur beauté comme une source de confiance et non d’anxiété. Quand une femme ou une jeune fille choisit de ne pas vivre pleinement sa vie à cause de cela, notre société est en tort. »

Schizophrénie? Perso, je parlerais plutôt de cynisme absolu. D’ailleurs quand on sait qu’Unilever est également le groupe parent de Vaseline®, tout semble prendre un sens nouveau…