20141210

Pourquoi je ne reverrai jamais Brit Floyd en concert

brit-floyd

On vous en foutrait, nous, des tribute aux Pink Floyd !! Les Brit Floyd ne font rien d’autre que singer, avec évidemment moins de talent, leurs illustres aînés. A ce compte-là, plutôt que de dépenser son pognon à aller les voir sur scène, autant se refaire, seul chez moi, au casque, le Live at Pompei des vrais.


La vache, Pink Floyd passe en concert à Paris, incroyable !! Nouvel album, nouvelle tournée, déjà ??? Je me laisse prendre à acheter une place malgré mon scepticisme ambiant (et récurrent). La supercherie ne dure pas longtemps : c’est les cousins « tribute band » de Brit Floyd qui font le déplacement dans le cadre d’une tournée mondiale. Aaaah bon tant pis, on verra ça quand même…

Eh bien j’ai vu et j’ai tranché, et c’est la dernière fois que je les verrai.

Voici pourquoi je ne retournerai pas voir Brit Floyd l’an prochain ?

1) PARCE QUE BRIT FLOYD N’ARRIVERA JAMAIS A LA CHEVILLE DES ORIGINAUX

Certains des membres ressemblent aux vrais : un guitariste chevelu comme pouvait l’être Dave Gilmour. Le type est bon mais ne bouge pas et ne pipe pas un mot. Surtout, chacun des musiciens est doublé : deux guitaristes, deux batteurs (dont une horrible batterie électronique), deux bassistes… Et les types changent de rôle au milieu des chansons : chacun son solo !! Difficile de s’y retrouver. Certes ils sont énormes techniquement et il fallait au moins ça pour prétendre à la tâche difficile de l’hommage… mais faites nous bouger putain !

2) PARCE QUE LE PALAIS DES CONGRES NE SERA JAMAIS VRAIMENT DRUG’N PSYCHEDELIC ROCK

Ce choix du Palais des Congrès n’était pas très judicieux : assis et bercé, le public s’endort dans cette salle de vieux, plus propice aux AG des boîtes du CAC 40 qu’à un concert de rock… Cynisme du choix : groupe de dinosaures pour vieux ? Même pas foutus de nous proposer des bières jusqu’au bout … Y’a plus de saison qu’ils disaient.

3) PARCE QUE LA SELECTION MUSICALE LAISSE VRAIMENT A DESIRER

Zéro chanson du pourtant mythique premier album mené par l’éternel Syd Barrett… Erreur, oubli, morceau injouable aujourd’hui  ? Ou alors question de droits d’auteur (plus probable mais ma mauvaise foi ne veut rien savoir, c’est impardonnable) ? D’ailleurs, quand ils essaient de l’imiter, ils ont beau avoir au moins quatre chanteurs, personne n’arrive à égaler son timbre si particulier. Et c’est pas forcément mieux pour les autres : le Gilmour des Brit Floyd est moyen, et seul Roger Waters est correctement rendu.

Et ensuite ? On a eu du Final Cut (album mineur), du Animals (un peu mieux), beaucoup de Division Bell (au secours), du The Wall (évidemment, facile), du Shine (et l’éternel Wish you were here), du tube : Dark Side (faut bien que le public reconnaisse) mais rien ou presque des terribles Meddle ou encore Atom Heart Mother (mes deux préférés que je reconnais injouables en live, souvenez-vous de leurs envolées symphoniques).

Je ne détaillerai pas la setlist entière, facilement trouvable, mais on est plus en 1990 qu’en 1967. C’est-à-dire à une époque où le groupe était à moitié séparé, embrouillé et en manque totale de créativité (ils le sont visiblement toujours mais j’y reviendrai).

4) PARCE QU’IL VAUT MIEUX LE SE FAIRE LE LIVE AT POMPEI TOUT SEUL DANS SON SALON

Vraie question : ce choix d’une fidèle interprétation a-t-il encore un sens à l’époque des remasterisations impeccables des disques des années 70/80 ? Ne vaut-il pas mieux se contenter de réécouter tout ça seul au casque plutôt que de faire semblant de revivre un événement, revivre une interprétation ? Question ardue, mais désormais, moi, je sais…

Quant au nouvel album, je découvre que ce ne sont que des morceaux non utilisés pour Division Bell (que déjà je déteste…). Cela ne fait pas un pli : l’album est juste inécoutable, à l’image de son album initial : encore plus musique d’ascenseur que Division, aucune cohérence. Seule la pochette reste à sauver…

En revanche, je reverrai probablement d’autres papys : les allemands de Kraftwerk qui ont livré un superbe show visuel et auditif avec leur tournée « atomique » !!
Clapet final.