20150511

C’est qui les plus forts ? C’est les Verts !!!

Logo_JSF_Nanterre

Nanterre est champion d’Europe de basket ! Une victoire incroyable pour un club qui évolue dans l’élite français depuis à peine quatre ans.


Nanterre est champion d’Europe de basket ! Plus exactement le club francilien vient de remporter l’Eurochallenge, soit le troisième échelon au niveau européen, après la prestigieuse Euroligue et sa petite sœur l’Eurocoupe. Une victoire incroyable pour un club qui évolue dans l’élite français depuis à peine quatre ans. Aujourd’hui point de langue de vipère, ni de satyre ou encore moins de critique. Je veux juste tirer un grand coup de chapeau à une très belle histoire. L’aventure d’un « petit club » qui déjoue tous les pronostics et 13s’impose dans un final magique. C’est le sport comme on l’aime et putain que ça fait du bien !

Big Up pour la JSF Nanterre !

26 Avril 2015 : JSF Nanterre (Jeunesse Sportive des Fontenelles de Nanterre) remporte l’Eurochallenge !!! Houraaaaaaaa. On se lève et on applaudit le premier titre européen de l’histoire du club francilien. Une victoire finale incroyable à plus d’un titre. Parce que contre le club turc de Trabzonspor qui accueillait la rencontre dans sa salle. Parce qu’ils ont réussi à faire taire 7 500 supporters bouillants. Parce qu’ils s’adjugent le titre dans un final palpitant grâce à un panier marqué au buzzer, à la dernière seconde. Un final comme on l’aime, qui fout la chair de poule, à vous faire sauter au plafond, à courir partout et à faire des roulades dans votre salon. Cette séquence est d’ailleurs tellement improbable que les arbitres auront besoin de 2 minutes de visionnage pour valider la victoire. Je vous laisse apprécier en vidéo. Ça se consomme sans modération. En version originale avant de se repasser l’ultime panier du match

Certaines mauvaises langues diront que l’Eurochallenge est la coupe d’Europe du pauvre. Il s’agit de la C3 européenne dans l’ombre de l’Euroligue (champions League du basket) et de l’Eurocoupe (Europa League du basket) et dans laquelle ni les Espagnols, ni les pays de l’ex Yougoslavie, ni les Grecs, ni les Polonais et ni les clubs israéliens ne participent. Soit tous les cadors du basket européen qui se font plaiz dans les coupes plus cotées et évoquées précédemment. Il s’agit donc de la moins prestigieuse des coupes européennes mais cela n’en reste pas moins un trophée majeur pour le club francilien qui met fin à 13 ans de disette en Coupe d’Europe chez les clubs français. La dernière fois qu’on se rappelait qu’en France, aussi, il y avait un championnat national et des équipes compétitives, c’était en 2002. A l’époque, c’est Nancy qui s’imposait en Coupe Kovac, l’ancienne Eurochallenge. Nanterre rejoint aussi Pau orthez et Limoges au palmarès de cette compet ! Un vrai petit exploit pour un club qui n’était encore rien il y a 5 ans.

Et au fait JSF Nanterre qui es-tu ?

Nanterre c’est d’abord une Fontenelle, une petite fontaine, une association sportive. La Jeunesse Sportive des Fontenelles de Nanterre voit le jour en 1927. Ne vous inquiétez pas, l’historique ne sera pas si relou que ça puisqu’il ne se passe rien jusqu’à la fin des années 80. A l’époque, le club végète dans le fond des divisions régionales et départementales. Puis arrive une bande de potes, des bénévoles complètement dingues des petites fontaines. Ils reprennent les choses en main, et, en deux temps trois mouvements, le club découvre la Pro B. Une succession de 10 échelons en 15 ans. A l’origine, un partenariat est établi entre la ville de Nanterre et la JSF, avec l’idée de mettre sur pieds un vrai projet sportif et de mettre en marche un solide centre de formation. La JSF répète ensuite ses gammes dans le monde pro de la Pro B et accède à l’élite français, soit la Pro A (la Ligue 1 du basket), en 2011. Deux ans plus tard, le club remporte même le premier titre de champion de France de son histoire avant de s’adjuger la saison suivante la coupe de France.

On récapitule. 3 titres en trois saisons. 11 montées en 25 ans. Des mecs qui ne doutent de rien et qui défoncent tout sur les parquets de Pro A. Derrière cette réussite, il y a donc un projet, une belle formation, des belles valeurs et un duo père-fils comme il en existe peu dans le sport professionnel. Je ne vous parle pas du style Famille Nicollin, langage beauf grossier adulé par les médias. Non. Mais de deux mecs de l’ombre dont le taf de longue haleine sort enfin au grand jour : Jean et Pascal Donnadieu. Le premier du nom est président et le second entraîneur depuis…1987. Ces deux-là sont les symboles de la JSF Nanterre, de ces drapeaux verts qui voguent dans les tribunes du palais des sports. Pascal Donnadieu n’est pas très connu dans le milieu du sport français pourtant c’est une vraie référence dans le milieu du basket bleu blanc rouge. C’est un peu notre Sir Alex Ferguson à nous. Le mec qui enchaîne les piges sur le banc de touche sans se faire déboulonner, sans perdre la foi, ni la passion. Voilà plus de 20 ans que son message passe auprès des joueurs, du staff et de tout le club. Plus de 20 ans qu’il fait progresser cette équipe sans prendre une ride. Plus de deux décennies qu’il arrive à tirer le meilleur des Américains de l’équipe déprimés pensant qu’ils allaient jouer pour le club de la capitale et non en banlieue. Pascal est né pour entraîner ce club. C’est une magnifique histoire qu’il construit saison après saison. Et cela mérite un coup de chapeau. Le plus gros club de la capitale, ce n’est pas Paris Levallois mais bien les petites fontaines de Nanterre.