20150519

L’histoire de France selon Facebook : et si Facebook avait accompagné les grandes heures du passé

fb

Et si Facebook avait accompagné notre histoire depuis toujours? Si les grands noms du passé avaient pu avoir l’usage de Facebook? Qu’en auraient-ils fait? Comment auraient-ils relaté leurs faits d’arme et de grandeur (ou de bassesse)? C’est tout l’objet de ce livre, de Baptiste Thiébaud, aka notre Brat à nous.


iconeregneL’opération crowdfunding de Louis IX pour lancer sa croisade en 1248. Urbain II et Pierre l’Ermite qui, à ce sujet, un siècle et demi plut tôt, créent l’évènement Concile de Clermont et discutent du nom à donner à « l’event ». « On appellerait ça les pélerinades », avance le pape Urbain II. « Et pourquoi pas les croisades ? », soumet en retour Pierre l’Ermite. Guillaume le Conquérant tagué sur la tapisserie de Bayeux. Plus loin, beaucoup plus loin, De Gaulle qui lance ce cri du cœur, « Résiste ! » et France Gall qui vient « liker ».

L’histoire de France selon Facebook, de Baptiste Thiébaud, aka Brat ici-même, parue aux PUF, c’est cela : ce mélange de sérieux et de « lol ». Que se serait-il passé si Facebook, au lieu d’être seulement créé en 2004, avait accompagné toutes les grandes heures de l’Histoire de France depuis… 1,8 million d’années.

ZEMMOUR QUI LIKE L’ALBUM PHOTOS DE LA BATAILLE DE POITIERS

Un joli mélange en vérité, avec un immense travail de documentation historique mâtiné d’interventions drôles et anachroniques. Enfin anachroniques… Pas tant que ça d’ailleurs. Qui n’a jamais remonté un profil Facebook ami pour aller y piocher des informations sur une personne. Avec qui elle était en telle année ? Où était-elle en vacances ? Avec qui ?

Facebook a ceci de formidable, c’est qu’il est un outil de « stalkage » magique. Et finalement seule la discrétion nous empêche d’aller commenter un vieux message. Ce qu’un Eric Zemmour n’a visiblement pas, lui, quand il vient ici « liker » l’album photo Bataille de Poitiers publié par Charles Martel en 732. On l’imagine tellement capable de faire ça, le pauvre Eric…

Vous l’avez donc compris, il s’agit, avec cette Histoire de France selon Facebook, de se plonger avec légèreté et humour dans le passé. Au risque de raccourcis un peu osés ? Même pas, non. On salue, au contraire, le grand travail d’historien de ce livre. Pour tout vous dire, c’est tellement riche qu’il y est même question du roi Eudes que personne ne connaît (levez la main pour voir ?) mais qui fut bien pourtant roi des Francs entre 888 et 898. Bon, évidemment, pas la meilleure période avec les Vikings qui venaient un peu foutre la merde sur la Seine mais quand même.

MELENCHON QUI S’INSURGE DU NEPOTISME DE HUGUES CAPET

Mélenchon, en mode vénère...

Mélenchon, en mode vénère…

Bon, évidemment, qu’on soit bien d’accord, c’est une assez mauvaise idée que de vouloir passer l’agrég’ d’histoire avec juste ce livre comme bouquin de chevet mais, en revanche, il n’a rien à envier à une Histoire de France pour les nuls, auquel on a assez envie de le raccrocher.

L’humour en plus. Ce qui prouve que oui, mille fois oui, on peut s’amuser avec l’histoire. Et on a bien dit s’amuser avec, pas la réécrire ni la dévoyer. Le pari est ici franchement réussi, et on se retrouve à sourire des interventions laissées, à des siècles de distances par les uns et les autres. Mélenchon qui s’insurge du népotisme en se répandant sur le mur d’un Hugues Capet créant l’évènement Sacre du fils à papa en décembre 987, tandis que Jean Sarkozy se contente lui de liker, nous, par exemple, ça nous fait hurler de rire. Et il en va ainsi 160 pages durant. Une jolie prouesse pour, au final, un livre malin, souvent fin et, encore une fois, franchement bien documenté.

De quoi largement vous inciter à cocher la date du 23 mai 2015 dans vos agendas. Pourquoi ? Parce que Baptiste Thiébaud himself sera présent à la librairie Eyrolles, à Paris, au 61, boulevard Saint-Germain, pour une rencontre-dédicace, à partir de 17h.

Capture

L’Histoire de France selon Facebook par Baptiste Thiébaud
Editions du PUF

 

ET QUELQUES BONUS PARCE QUE VOUS ÊTES SAGES

Tiens, voilà du Boutin...

Tiens, voilà du Boutin…

La petite histoire dans la grande : Héloïse et Abélard.

La petite histoire dans la grande : Héloïse et Abélard.

Attention aux chassés-croisés

Attention aux chassés-croisés

Naissance de Loulou, 1638

Naissance de Loulou, 1638